11 conseils pour optimiser vos pages d’atterrissage

16 Août 2018 | Acquisition

Dans cet article, nous vous proposons un petit guide de survie pour optimiser vos pages d’atterrissage et améliorer l’expérience utilisateur. Créer une page d’atterrissage, également appelée page de destination, pour promouvoir un produit ou un service demeure une tâche particulièrement facile. En revanche, nous constatons qu’il est de plus en plus délicat de convaincre les clients de vous faire confiance.

Votre message est-il suffisamment clair pour stimuler la conversion ?

Pas de panique ! Il existe des solutions rapides pour améliorer la conversion, en particulier lorsque vous vous concentrez sur l’expérience utilisateur.

En effet, chaque page d’atterrissage doit prendre en compte un public cible particulier. Elle doit d’abord capter leur attention, puis le fidéliser et le transformer en client. L’entonnoir de vente devient de plus en plus complexe au fur et à mesure que la concurrence s’intensifie !

Voici nos 11 conseils pour optimiser l’UX de vos pages d’atterrissage et améliorer leur taux de conversion :

 

#1 Gardez le minimum

La conception d’une page de destination doit être claire et minimale afin d’éviter toute confusion chez les visiteurs.

Une conception attrayante et minimaliste peut conduire à des résultats plus impressionnants qu’une page surchargée. Surtout si elle parvient à atteindre son objectif.

#2 Pensez comme un utilisateur

Avant de commencer  la mise en forme de votre nouvelle page de destination, pensez à votre public cible :

  • Qui est votre public ?
  • Quelle est la meilleure façon de communiquer votre message ?
  • Comment le produit bénéficiera-t-il au public ?
  • Quelle est la meilleure option pour s’inscrire au service ?
  • Comment pouvez-vous augmenter la conversion ?

Ces questions peuvent vous aider à créer la page de destination idéale en fonction des besoins et des attentes de cible.

#3 Utilisez un langage simple

Ne sous-estimez jamais l’importance du contenu lors de la création d’une page de destination. Le contenu visuel peut prévaloir dans le monde en ligne, mais le contexte écrit sera toujours puissant. Il n’est pas nécessaire d’utiliser un jargon ou un langage complexe pouvant aliéner les utilisateurs.

Encore une fois, pensez comme un utilisateur : façonnez le message dans votre tête, lisez-le à voix haute et visez la clarté.

Si vous ne pouvez pas expliquer votre concept à vos utilisateurs de la manière la plus simple, vous devrez probablement revoir votre message.

#4 Demandez le moins d’information possible

Qu’il s’agisse d’un champ d’inscription ou d’un abonnement à une newsletter, un formulaire convivial est essentiel au succès d’une page de destination.

Les gens se méfient des formulaires d’inscription. Alors assurez-vous de ne demander que le strict nécessaire. Trouvez une raison de convaincre les utilisateurs de vous faire confiance. Par exemple, vous pouvez proposez une récompense ou une page de destination pertinente.

#5 Créez un CTA puissant

Votre appel à l’action devrait énoncer votre message de la manière la plus attrayante, tant sur le plan esthétique que fonctionnel. Il n’est pas toujours facile d’y parvenir sans avoir effectué les tests appropriés. Alors préparez-vous à expérimenter les effets de couleurs, de formes, de tailles et de polices pour votre optimiser votre CTA !

doigt qui s'apprête à appuyer sur un bouton rouge

#6 Pensez à l’émotion

La conception émotionnelle d’une page de destination peut mener au placement stratégique du message clé dans la partie droite de la page de destination, celle qu’un utilisateur peut voir en premier.

De simples déclencheurs psychologiques peuvent augmenter les chances de transformer le visiteur en client. Même l’utilisation de couleurs peut affecter la psychologie de l’utilisateur !

Le contenu d’une page de destination doit rassurer les utilisateurs sur leurs valeurs, leurs besoins, leur importance et leur personnalité.

#7 Utilisez les bons visuels

Le contenu visuel peut améliorer de manière significative l’attrait d’une page de destination, à condition qu’il soit significatif et qu’il soit pris en charge par le bon texte.

Il n’est pas nécessaire de remplir une page de destination avec des images stockées pour la rendre plus visuelle. Encore une fois, la simplicité est appréciée par les clients et le contenu visuel ne peut qu’accroître le taux de conversion lorsqu’il parvient à :

  • Amplifier le message de la page de destination en le rendant clair
  • Expliquer le produit ou/et le service en deux minutes

#8 Optimisez pour mobile

L’optimisation mobile devrait être une priorité pour chaque page de destination. 48% des utilisateurs qui visitent une page optimisée non mobile considèrent comme un manque d’intérêt de la part de l’entreprise.

Alors que les utilisateurs mobiles continuent à augmenter, 83% d’entre eux demandent désormais une expérience transparente sur tous les appareils. Un nombre croissant d’utilisateurs accède désormais à une page via leur téléphone portable. Ainsi, les utilisateurs doivent accéder à la même expérience de navigation sur n’importe quel appareil.

Que se passe-t-il si un utilisateur accède à votre page de destination via un smartphone pour en savoir plus sur votre produit et a du mal à trouver le CTA en raison de la mauvaise conception du mobile ?

La conception mobile consiste à se concentrer sur l’utilisateur. Ainsi, l’UX est plus important que jamais afin de fournir les meilleurs résultats.

Après tout, Google prend très au sérieux les mises à jour mobiles. Il prévoit d’inclure la vitesse de la page comme facteur dans sa prochaine mise à jour, ce qui signifie que l’optimisation devient plus importante, visant des pages claires.

Si vous ne savez toujours pas si votre page de destination passe le test de l’optimisation mobile, Google peut vous aider avec cet outil.

téléphone portable d'où sortent des symboles de SEO

#9 Résolvez les problèmes

Mise en situation : des prospects visitent une page de destination en connaître d’avantage sur un produit ou un service. Cependant, la visite ne durera pas longtemps si vous ne les convainquez pas de votre valeur réelle.

La vente directe et la langue correspondante ne fonctionnent pas en ligne. Il est donc temps de sensibiliser votre public à votre service et à ses avantages pour les utilisateurs cibles.

Chaque page de destination et son produit doivent viser à résoudre un problème et, plus important, il doit expliquer comment il le résout réellement.

Si le message n’est pas clair à la fois sur la solution proposée, mais aussi sur sa méthode, votre taux de conversion n’atteindra pas les niveaux souhaités.

Que ce soit une courte explication avec des puces, une vidéo ou un graphique, votre page de destination devrait tenter de plaire à son public cible en présentant sa valeur et les raisons pour lesquelles elle doit s’inscrire.

#10 Supprimez la navigation

Il n’est pas nécessaire d’inclure une barre de navigation sur votre page de destination, du moins si vous essayez de transformer le visiteur en client.

Une étude datant de 2013 a montré que seulement 16% des pages de destination étaient exemptes de barres de navigation (nous espérons que cela a été amélioré ces derniers temps).

Il n’est pas nécessaire de raccourcir ou de complexifier la visite d’un utilisateur en utilisant un menu supplémentaire.

#11 Laissez de côté les distractions

En moyenne, les internautes ne passent pas plus de 10 secondes sur une page web. Alors réfléchissez bien avant d’ajouter une bannière, une fenêtre contextuelle, un menu ou un lien externe.

Assurez-vous que la conception de votre page ne vous éloigne pas de votre objectif  : transformer les visiteurs en clients.